About

Rêveur passionné de sciences qui s’efforce de croire que l’être humain n’est ni pire ni meilleur qu’une autre espèce.

Avec la crise qui a débuté à l’été 2007 et qui ne cesse de s’aggraver depuis, l’avenir nous apparaît de plus en plus incertain. Au-delà des domaines financiers et économiques, elle pourrait bien n’être que le prélude à une véritable crise de civilisation, parmi les plus graves que l’humanité n’ait jamais connu. Non seulement l’épuisement des ressources naturelles risque de sonner le glas de l’abondance énergétique à faible coût, mais la technologie pourrait dans le même temps faire disparaître la majorité des emplois au profit des machines intelligentes que sont les robots. L’organisation de notre société basée sur une répartition de la richesse en fonction du travail n’y résistera pas. L’hypothèse la plus probable pour remédier à ce problème est une nouvelle guerre mondiale (elle opposerait vraisemblablement l’Occident, Europe et Amérique du Nord auxquels il faut ajouter le Japon et surtout l’Inde, à l’Orient, principalement la Chine, associée pour l’occasion aux pays musulmans comme l’Iran et le Pakistan. La grande question serait alors de savoir de quel côté pencherait la Russie, depuis toujours tiraillée entre les deux camps.) qui partirait soit du Moyen-Orient, soit du Cachemire et aurait pour but l’extermination d’une grande partie de la population, chacun des belligérants ayant intérêt à voir disparaître la masse des gens devenus aussi pauvres qu’incontrôlables pour assurer sa stabilité politique. L’apocalypse est en marche. S’il est illusoire de s’imaginer pouvoir l’arrêter, rien n’oblige à ce que ce passage vers un monde différent de l’actuel s’accompagne du cortège d’atrocités auquel il est habituellement associé. Nous avons encore le choix. La voie que nous allons suivre dépend avant tout de l’endroit où notre regard se portera, et comme pour la première automobile venue, mieux vaut regarder loin pour garder le cap et éviter la sortie de route. C’est pourquoi je me propose de jeter un œil à la fois vers l’avenir, mais aussi vers le passé lointain, de manière à trouver un juste équilibre qui ne sera ni un retour à l’âge des cavernes, ni l’avènement d’un nouvel Eden, mais un peu des deux.

  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :