Accueil > Société, Uncategorized > Le Paradis existe, il est en nous

Le Paradis existe, il est en nous

Et je ne parle pas d’une énième méthode pour trouver le bonheur en adoptant la positive attitude, mais bel et bien d’un endroit on ne peut plus concret qui possède toutes les caractéristiques du jardin d’Eden tel que nous l’avons rêvé.

Cet endroit, c’est tout bêtement nos intestins. Et les heureuses élues qui le peuplent sont des bactéries. En effet, pour elles, nos entrailles sont le milieu idéal pour leur développement. La température y est aussi constante qu’élevée, ainsi que l’acidité, forte à souhait, ce qui fait qu’il ressemble beaucoup à l’environnement dans lequel elles sont apparues, l’océan primitif depuis longtemps disparu.

Voilà pour le gîte, et pour le couvert, elles sont aussi servies, charge à nous de les approvisionner en nourriture, mâchée, malaxée et imbibée des sucs qui leur permettent d’absorber au mieux les nutriments dont elles ont besoin pour proliférer sans effort. Le Paradis, vous dis-je !

Alors, à l’heure où nous sommes confrontés à un manque flagrant de modèle vers lequel diriger l’humanité, en voici un dont nous serions fort inspirés de suivre. Certes il n’est pas question d’arriver du premier coup à un organisme aussi complexe que celui des mammifères, mais nous devrions sérieusement envisager de nous hisser au niveau du misérable ver de terre. Bactéries et robots devraient nous y aider (j’ai développé ces thèmes dans d’autres articles de ce blog).

Publicités
Catégories :Société, Uncategorized
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :