Accueil > Histoire, Société > Au coeur de l’ibère

Au coeur de l’ibère

A partir de la découverte du Nouveau Monde, la concurrence fit rage entre le Portugal et l’Espagne. L’expansion portugaise étant limitée à l’ouest, les lusitaniens se concentrèrent sur l’ouverture d’une voie maritime vers les Indes passant par le sud du continent Africain qui contournerait le quasi monopole exercé par la République de Venise en Méditerranée, hégémonie à l’origine de la recherche d’une fenêtre qui permettrait l’accès aux richesses de l’océan Indien en évitant la porte italienne ouverte par Marco Polo deux siècles auparavant.(il est assez amusant de constater qu’une bonne partie de l’or qui ornait les monuments chinois qui ont tant émerveillé le marchand vénitien provenait en fait de sa région d’origine, de l’époque où les romains achetaient de grandes quantités de soie pour vêtir leurs plus nobles représentants. En effet, l’empire du milieu n’acceptait que le précieux métal en contrepartie de l’inestimable tissus à l’exception de toute autre marchandise. Tant et si bien qu’il a fallu édicter une loi en interdisant le port aux hommes quand les mines d’Espagne sont venues à s’épuiser. Il n’est dès lors pas étonnant que le secret de la fabrication de la soie ait été si jalousement gardé, quiconque s’aventurait à vouloir emporter des vers en dehors du pays était puni de mort. De nos jours ils ont adopté la stratégie inverse, ils veulent bien faire du commerce, mais à la condition qu’on leur livre nos secrets de fabrication, cela s’avère tout aussi efficace.) En 1498, Vasco de Gama doubla le Cap des Tempêtes, bientôt rebaptisé Cap de Bonne Espérance.

L’indépendance chèrement acquise du royaume Portugais vis à vis de son voisin Espagnol prit fin en 1578 avec la bataille d’Alcàcer-Quibir au cours de laquelle mourut le roi Sébastien Ier. Philippe II d’Espagne fut désigné comme son successeur en 1580; celui-ci laissa toutefois une large autonomie au Portugal en ce qui concerne l’administration du pays et l’exploitation des colonies.

Il ne faudra qu’une petite centaine d’années pour que la domination de la péninsule ibérique sur le commerce mondial prenne fin avec l’épisode de l’Invincible Armada en 1588 qui mit un terme au rêve d’unité européenne sur le modèle de l’empire carolingien qu’avait initié Charles Quint. Après cela nul ne pouvait plus contester la puissance de la marine de guerre anglaise.

 

Les nombreuses guerres financées par la manne coloniale et menées au nom de la supériorité de la foi catholique n’auront engendré qu’un cuisant échec. Ces deux empires s’effondreront définitivement lorsque Napoléon tentera à son tour de reconstituer l’entité voulue par Charlemagne en son temps (qui lui-même s’inspirait de la Pax Romana de l’ Antiquité; sa fin avait sonné le glas de cette période historique pour laisser place au Moyen Age quelques dizaines d’années plus tard; comme toujours les dates diffèrent selon les historiens lorsqu’il s’agit de définir le début ou la fin des grands cycles. Nous vivons actuellement l’un de ces moments clefs difficiles à cerner, les réformes économiques engagées par Deng Xiaoping à partir de 1979 pourraient tout aussi bien que la chute du mur de Berlin être considérées comme le début d’une ère nouvelle). Bien que la tentative d’invasion de l’empereur des Français se soit avérée infructueuse dans cette région de l’Europe en raison de la résistance acharnée du peuple ibère, les colonies d’ outre mer profitèrent de la vacance temporaire du pouvoir central pour proclamer leur indépendance, à la différence notable que la colonie portugaise à su garder son unité grâce à l’exil du régent Jean VI au Brésil tandis que l’empire espagnol s’est retrouvé morcelé en une multitude de petits pays; ce qui reflète parfaitement les dissensions internes entre les provinces espagnoles qui s’expriment encore aujourd’hui.

Publicités
Catégories :Histoire, Société Étiquettes : ,
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :